Karin Tortel Wasle, Kinésiologue à proximité de Romans-sur-Isère

125 Chemin des Mûriers, L'Ecancière, 26300 Jaillans
06 15 81 48 91

Disponible sur rendez-vous

Karin Tortel Wasle
Kinésiologue à proximité de Romans-sur-Isère
 

Karin Tortel Wasle, Kinésiologue à proximité de Romans-sur-Isère

Disponible sur rendez-vous

 
06 15 81 48 91
 
125 Chemin des Mûriers, L'Ecancière, 26300 Jaillans

Enfant-Ado

Enfants

Les enfants sont des êtres sensibles. Très sensibles. C'est au fur et à mesure de notre croissance que nous nous aliénons de l'expérience directe et authentique, en la remplaçant per une expérience mentale. 

Mais l'enfant vit tout de manière intense. A nous de leur apporter le cadre de référence qui leur permet de comprendre leur vécu. 

Pour l'enfant, tout est apprentissage, bien avant l'école, et loin au-delà de l'école. Son monde n'est pas encore rétréci au seul niveau sensoriel, que nous adultes résumons si bien par la parole. Son monde, ce sont les émotions, et il capte parfaitement bien les nôtres. Bien souvent, il a du mal à les comprendre et à les gérer.  

Dans notre monde compliqué, naissent de plus en plus  d'enfants aux douances extraordinaires, mais qui ont du mal avec nos codes d'adultes, avec notre monde bruyant et agressif, et qui ne voient d'autre issue que de s'enfermer dans leur monde à eux.

Votre enfant est timide, renfermé, peu sociable ? 

Ou au contraire hyper-actif, a du mal à se stabiliser, vous exaspère ? 

Il dort mal, n'arrive pas à gérer les conflits avec ses camarades, se fait harceler ? 

Votre enfant est dys… lexique ou autre ? 

Son stress se somatise, allergies, maux de ventre, problèmes de vision s'installent ?

Mon message est: 

Chaque enfant peut apprendre, car c'est pour cela que notre cerveau est fait. Mais il ne le peut pas, quand les circuits dans sa tête sont bloqués par des stress intenses, qui doivent être levés. L'un de ces stress peut même être notre exigence qu'ill fasse « plus d'efforts », qu'il travaille plus dur, alors qu'il est déjà épuisé.

 

On se laisse si facilement enfermer dans l'idée que « c'est un problème qu'il aura toute sa vie. » Toute la famille se résigne à « faire avec », alors que c'est inutile !  

Le cerveau est une machine hyper-performante qui peut à tout moment créer de nouvelles connexions. Il est encore très méconnu par la science, recèle encore des capacités insoupçonnables, et donc toute affirmation sur ce qui est possible ou non n'est que limitation artificielle. 

 

Aidons l'enfant à faire des connexions neuronales dans la joie, et il retrouvera la Joie d'apprendre, dépassera son « dys », et révélera son génie tout particulier !

 

Le plaisir d'apprendre vient avec la facilité, la facilité vient avec l'absence de stress.  En séance, cela est atteint par l'intégration des traumatismes, la reprogrammation de la latéralité, la libération des tensions par la Brain Gym … 

 

Chaque enfant veut apprendre, et peut apprendre, quand il y trouve du plaisir !

Adolescents

L'adolescent a avant tout un immense chantier dans sa tête. Son cerveau est en train de passer de l'enfance à l'âge adulte, ce qui n'est pas chose aisée. En même temps, son système hormonal est tout boulversé – et le bouleverse à tout bout de champs. 

Il est hyper-sensible, réactif, mais ne sait pas encore s'y prendre pour communiquer le conflit intérieur (et parfois extérieur) qui le ronge. En proie aux jugements des certitudes de ses camarades et des adultes, porté par un idéalisme d'un monde meilleur, en rejet des repères issus du monde des adultes mais en manque der repères propres, il peut facilement se perdre. 

Des sentiments de honte, de ne pas être à la hauteur, de ne pas fonctionner « normalement », l'auto-comparaison permanente avec les autres, lui font souvent perdre confiance en lui et peuvent venir influencer ses choix de manière parfois dramatique. 

Le monde de nos ados est terriblement complexe. Ils sont exposés à des influences permanents, le calme nécessaire pour se trouver ne coule plus de source. 

Pour un ado, venir en séance poser ses maux en paroles sans se sentir jugé, est un soulagement immense. Sentir ensuite que les équilibrations font réellement effet, qu'il ou elle peut se sentir bien, malgré son vécu dramatique, lui permet d'envisager l'avenir à partir d'une position de « capable ». Ce qui est un prérequis pour se comporter de façon responsable. Il peut alors sortir du drame, se focaliser sur son avenir, forger sa personnalité, prendre de la maturité. 

Nos ados sont les adultes de demain, ils seront soit les destructeurs de ce monde, soit les bâtisseurs d'un monde nouveau.

Donnons-leur toutes les chances pour accomplir leur destinée de façon éclairée, responsable et adulte.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.